Entr'Nous

#20 - Anna, portugaise : les codes de séduction des belges (FR)

Episode Summary

Anna, portugaise, nous parle de ses expériences de découverte des codes de séduction des Belges.

Episode Notes

Comment faire usage des différences culturelles pour être plus intelligent.e dans nos relations ? Partons à la découverte des expériences d'Anna pour nous éveiller sur nos relations. 

Anna est d'origine Portugaise, elle vit depuis 10 ans en Belgique. Elle vient d'une culture latine pourtant similaire mais en même temps tellement différente.

Anna a pris du temps pour comprendre que les codes de séduction étaient différents au Portugal et en Belgique. D'incompréhensions, en déceptions et frustrations, elle a fini par comprendre certains aspects qu'elle vous partage dans cet épisode.

Découvrez-vous à travers ce regard perspicace et rafraichissant et explorer comment apporter plus d'amusement et d'épanouissement dans vos relations. On vous promet, l'exercice est amusant!

2:11 - Qu'est ce qui t'as le plus marqué dans les différences culturelles portugaise et belge ? 

2:30 - Moi, je n'arrivais pas à comprendre les codes de séduction. Je n'y comprennais rien. Je n'avais plus de repère. ça contrastait avec ma propre position au Portugal. 

3:30 - Perdu (mentalement dans des relations régies par des codes différents). Entrer en relation, séduire, discuter. Certaines personnes qui à priori connaissent les codes ne savent pas séduire, ne savent pas comment entrer en relation. Quels types d'émotions vivais-tu ? Et tout cela se traduisait probablement dans ton aura, dans ton langage corporel. 

5:25 - Ici, je ne comprenais rien. Ce que je pensais être une démonstration d'intérêt de la part d'une autre ne l'était pas. J'étais paumée. Je vais finir ma vie seule avec des chats ! 

6:00 - J'ai pris beaucoup de temps pour comprendre que je ne comprenais pas les codes. 

6:35 - Ce que j'ai compris: Un mec belge qui est intéressé par à une femme, il ne va pas la regarder, ni l'approcher, ni lui parler. Il va aller dans la direction opposée et faire tout l'opposé de ce qu'on attendrait de quelqu'un qui veut montrer son intérêt. 

7:25 - Probablement une situation et comportement similaire en France qu'en Belgique. Dans les pays du sud, il y a un coté beaucoup plus assumé. S'autoriser à être vivant. On veut mais on n'a pas trop le droit. Dans le coté d'ssumer nos désirs, on fera plutôt l'opposé de ce qu'on ferait naturellement si on écoutait nos désirs. 

8:10 - Camille: Excepté mes soirées d'étudiant.e.s ingénieur.e.s, où j'allais plus droit au but, autrement, on semble ne pas suivre l'impulsion naturelle et spontanée de nos désirs. 

8:30 - Même constat fait par des personnes de cutlure américaine, iIalienne, espagnole, française. 

8:55 - L'impression que le français et le belge veulent rester dans un truc "on va parler, parler, parler...de belles choses", Et tout reste suspendu. Jamais rien ne se passe. Comment passer de parler à autre chose ? On passe beaucoup de temps à dire des choses très intéressantes pendant des années. Alors que chacun.e attend quelque chose de l'autre. 

10:38 - Un exemple de soirée où un mec n'a rien compris par rapport aux langages de la femme. Ça donne l'impression d'être à l'école où il faut demander explicitement "veux-tu être mon copain, puis-je t'embrasser....etc" 

11:38 - Au Portugal, quels sont les codes de séduction? Si tu es intéressé par d'une personne, tu le montres, tu vas regarder. Les hommes vont le montrer de manière plus active. 

12:57 - Dans la culture belge et française, on serait plus dans l'intellect et moins subtile avec le langage et l'expression corporelle. On serait moins dans le corps, déconnectés du corps. Est-ce plus lié plus à la confiance en soi qu'à la culture ? 

15:10 - Au Portugal, il y aura des regards, les personnes vont se rapprocher. Il y aura une expression libérée,.Il y aura un langage de danse, d'approche, de rapprochement. 

16:45 - Les hommes semblent moins entreprenants par rapport aux femmes. 

17:45 - Je vais devoir adopter une attitude totalement différente. 

18:00 - Les femmes belges agissent super vite. Exempe d'une soirée où un mec que j'invite part avec une de mes amies ! 

20:15 - Comment vais-je avoir le temps de rencontrer un mec à mon rythme ? 

22:00 - Est-ce une vrai rencontre d'intérêt dès lors qu'on saute sur une personne comme si tout était parfait ? 

22:40 - Maintenant, je vais apprendre de la façon femme belge...je vais appliquer les nouveaux codes. Mais finalement, j'ai rencontré un belge avec des codes portugais. 

24:20 - Les flamands et francophones agissent très différemment. Les francophones ont comme une gène. Oser, assumer d'aller vers l'autre. Assumer de manière précisse et explicite les désirs. 

26:30 - Un conseil pour les auditeur.e.s ? Si j'ai un intérêt envers quelqu'un.e, prendre le temps de rigoler, s'amuser, découvrir lentement, je m'approche, je découvre sans avoir peur du rejet. On découvre, on s'assume et ce qui viendra viendra. 

26:40 - Assumer son désir d'aller vers quelqu'un.e. sans eujeu, craintes. Etre moins sérieux. 

32:20 - Dans le sud tu vas danser, tu t'offres une plus grande liberté de spontanéité. 

34:40 - La manière de danser et comment c'est interprété. 

36:40 - Les belges sont très chaleureux, et ça c'est sympa. 

38:00 - En soirée, on peut passer un temps très long sans être approché.e. 

41:20 - Conseil: Ne pas le prendre personnellement lorsque dans un groupe, personne ne vient vers vous. 

44:20 - Comment on se rapporche physiquement et psychologiquement. Comment on existe en société face à soi, nos désirs et ceux des autres. Se permettre d'exister et de se mettre en relation avec l'autre. 

46:00 - Plus on parle des expériences plus on apprend.